Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 20:08

Bon ok, avec ce titre vous me verrez comme un gros porc de 120kg qui reste dans son lit, son pc sur les genoux pendant que le travail stagne à coté de son bureau, mais pas du tout ! (en fait je ne fais que 68 kg) L'idée n'a rien à voir avec le fait de ne pas travailler, c'est surtout de ne pas chercher le bonheur. Je vais m'expliquer.

 

Le bonheur en soi c'est quoi ? Un sentiment de bien-être, de satisfaction, un truc qui brûle dans ton torse et qui reste là. Les moyens pour y arriver sont divers et variés mais en fin de compte AUCUN n'est éternel. Alors on va me dire "Oui mais Fuyuzz, éternel ou pas le bonheur tu l'as quand même espèce de huître défraîchie en forme de pâte à pain !!!". Alors à ça je vais répondre oui petite voix, tu as raison, mais en plus d'être totalement débile tu ne sais pas réfléchir très très loin ! Car le bonheur, une fois atteint, il doit bien disparaître. Alors quand il disparaît, qu'est-ce-qu'il se passe ?

Nous avons dans notre ventre un espèce de baromètre à bonheur qui est constamment affecté en fonction des moments heureux ou malheureux que nous vivons. Mais la fin d'un moment heureux, en soi, c'est un moment malheureux ! Et je ne sais pas vous, mais plus j'atteins le bonheur dans un moment, plus il s'estompe lorsqu'il se termine, c'est de la simple logique. Mais grâce à des études très sérieuses (presque 20 ans de test quand même !), nous avons pu démontrer que le malheur suite à un bonheur terminé est 5% plus coûteux en Points Bonheur que ce que le moment a donné. Prenons un exemple : Je pars en festival, je me marre à mort, je bois, je me prends des poings dans la gueule pendant un mosh pit, en gros un bonheur intense équivalent à 100 PB. Fin du festival, tu rentres chez toi, tu poses ton sac, BOUM -105 PB (les 5% vous comprenez ?).

 

La recherche du bonheur (tkt Kid tmtc) en soi c'est d'arriver à un certain point du baromètre et de pas trop y bouger. Comment ? En entrant dans une satisfaction constante qui vous permettra de ne jamais jamais perdre de PB ! Les moyens sont divers et variés : Le travail, l'amitié, l'amour, ... et ce de manière super concrète ! (Respectivement un voyage d'affaire marrant, une putain de guindaille ou... enfin, vous voyez) Seulement, plus vous gagnez de PB grâce à ces moyens, plus la perte sera conséquente, vu qu'elle est proportionnelle. Ce qui veut dire que QUOI QU'IL ARRIVE, à un moment à un autre, vous perdrez le bonheur que vous avez gagné et vous finirez encore plus malheureux !

 

La conclusion de tout ce bordel est tout de suite plus évidente : Lorsque tu as compris ça, tu ne branles plus rien. Tu restes là, car tu sais que chaque bonheur que tu acquerras provoquera forcément un malheur plus conséquent à la fin, vu que tout fini un jour. Alors l'un dans l'autre, vaut mieux rester chez toi à ne strictement rien foutre, pour éviter de descendre dans ce baromètre, et donc te rapprocher un peu plus de ce que les gens bêtes appellent « Bonheur ».

 

Voilà, à la prochaine pour une nouvelle Pensée Abstraite !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frank 09/10/2013 13:52

Bien vu cher Fuyuyuyuzz ! Je dirai même plus, comme on est toujours à la recherche du bonheur, on fait de plus en plus de choses : vacances, sorties, voyages, vacances, resto, sorties,
revoyages.

Sauf qu'en fin de compte on ne se souviens même plus de ce qu'on a déjà fait, ou très trouble (je ne me lance pas dans l'explication, mais en gros c'est du à notre mode de consommation)

Alors j'ai trouvé le truc, ma copine qui veut tj partir à droite à gauche, j'ai fait imprimer des posters de nos vacances à l'autre bout de la planète, ils sont dans l'entrée, comme ça on n'oublie
pas !